Published On: mer, Août 2nd, 2017

Les Palestiniens font plier Netanyahou

Share This
Tags

Depuis le 14 juillet, jour de l’installation des portiques électroniques, aucune prière n’a eu lieu dans la mosquée Al Aqsa.
Le fait marquant de cette fin de semaine en Palestine occupée est la défaite des autorités israéliennes à imposer leur contrôle sur l’Esplanade des Mosquées. Profitant d’une attaque armée exécutée par 3 Arabes israéliens au cours de laquelle 2 soldats israéliens ont été tués et plusieurs autres blessés dans le secteur de l’Esplanade des Mosquées, les autorités israéliennes avaient décidé, il y a deux semaines, de placer des portiques électroniques avec des détecteurs de métaux à l’entrée de la mosquée Al Aqsa. La mesure a été énergiquement dénoncée par les Maqdessis ainsi que par les autorités religieuses palestiniennes qui ont formellement refusé de se soumettre au diktat de l’occupant israélien.

Depuis le 14 juillet, jour de l’installation de ces portiques électroniques, aucune prière n’a eu lieu dans la mosquée Al Aqsa. Les Palestiniens ont choisi de faire leurs 5 prières dans les rues et les places proches de l’Esplanade des Mosquées. Les soldats de l’occupation, dont le nombre a été renforcé dans la ville d’El Qods, ont tenté d’empêcher ces prières. Mais ils n’y sont pas parvenus. Ils ont agressé à maintes reprises les fidèles palestiniens, ce qui a entraîné des heurts violents entre les deux parties. De jour en jour, le nombre des fidèles augmentait et la répression devenait de plus en plus forte.

Les événements les plus sanglants ont eu lieu vendredi 21 juillet : 4 Palestiniens ont été lâchement tués et plus de 400 autres blessés dans la ville d’El Qods et le reste de la Palestine occupée. Le sang qui a coulé n’a fait que durcir la position des Palestiniens qui ont continué à faire leurs prières dans le secteur de l’Esplanade des Mosquées.

Redoutant le déclenchement d’une troisième Intifadha, encouragée par la direction palestinienne, Tel-Aviv a finalement reculé. Benyamin Netanyahu a ordonné mercredi de retirer les portiques électroniques pour les remplacer par des caméras. Mesure également rejetée par la population maqdessie, les autorités religieuses et la direction palestinienne. Comme au début, les fidèles ont refusé de faire leurs prières dans la mosquée Al Aqsa. Ayant perdu tout espoir de calmer la situation, qui était de plus en plus explosive, les autorités israéliennes ont fini également par retirer leurs caméras.

La joie était indescriptible dans la ville sainte et dans le reste de la Palestine occupée. Par leur seule résistance pacifique et au prix de martyrs, de blessés et de centaines d’arrestations, les Maqdessis, et derrière eux l’ensemble du peuple palestinien, ont gagné la bataille d’El Qods, où rien ne peut se faire sans eux. La prière pouvait, enfin, s’accomplir dans la mosquée Al Aqsa. Jeudi matin, le président palestinien, Mahmoud Abbas, a annoncé en personne que les prières pouvaient reprendre dans la mosquée Al Aqsa et salué «la résistance héroïque des Maqdessis, musulmans et chrétiens, face aux mesures israéliennes dans et autour de l’Esplanade des Mosquées».

Il a soutenu le combat des Maqdessis en les incitant à plus de résistance pacifique, en refusant de recevoir l’envoyé du président américain, Donald Trump, et en gelant tout contact avec le gouvernement israélien. Le même jour, des dizaines de milliers de citoyens joyeux et fiers ont fait la prière d’el asr dans la mosquée Al Aqsa et sur l’Esplanade des Mosquées.

Pour ne pas perdre la face, le gouvernement israélien a tenté de gâcher la joie des fidèles en les attaquant avec des bombes lacrymogènes et des balles en caoutchouc. 120 citoyens, dont des femmes, des enfants et des secouristes, ont été blessés. Durant la nuit de jeudi à vendredi, les soldats israéliens ont chargé de nouveaux les citoyens restés sur l’Esplanade des Mosquées.

Ils ont arrêté plus d’une centaine d’entre eux, dont deux gardiens de la mosquée Al Aqsa. Hier, vendredi, la tension était toujours grande dans la ville sainte d’El Qods qui grouillait de soldats israéliens. Les autorités israéliennes ont décidé d’interdire l’accès à l’Esplanade des Mosquées aux fidèles de moins de 50 ans.

Les fidèles se sont dispersés dans le calme après la prière du vendredi, mais des heurts ont été signalés un peu partout en Cisjordanie occupée. Un Palestinien a été assassiné par des soldats israéliens et des dizaines d’autres ont été blessés  par balles réelles ou en caoutchouc. Les événements d’El Qods prouvent une nouvelle fois que les Palestiniens ne sont pas démunis. La résistance pacifique peut représenter une arme redoutable contre le colonialisme israélien.

This content is created from http://www.elwatan.com/international/les-palestiniens-font-plier-netanyahou-29-07-2017-349971_112.php with Octolooks Scrapes

http://www.elwatan.com/international/les-palestiniens-font-plier-netanyahou-29-07-2017-349971_112.php

This content is created from http://www.elwatan.com/international/les-palestiniens-font-plier-netanyahou-29-07-2017-349971_112.php with Octolooks Scrapes

About the Author

-

Leave a comment

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

%d blogueurs aiment cette page :