Published On: jeu, Fév 15th, 2018

L’astronomie à la portée des enfants

Share This
Tags
L’astronomie à la portée des enfants» est le thème de la première rencontre nationale autour de la science de l’observation des astres, qu’abrite Tizi Ouzou depuis hier.
L’initiative émane de la direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou, en collaboration avec la Ligue des activités scientifiques de jeunes et l’Association algérienne des jeunes astronomes amateurs. Les activités se déroulent au niveau de la maison de la culture Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou, au centre culturel d’Azazga et à la bibliothèque principale.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre des efforts visant à développer le concept de science pour tous et promouvoir la culture scientifique, notamment la pratique de l’astronomie dans la société et spécialement en milieu juvénile, dira la directrice de la culture, Nabila Goumeziène. L’objectif assigné à cette rencontre de trois jours est d’«appréhender la démarche scientifique, développer l’esprit critique des enfants et leur inculquer le vivre-ensemble, la démarche collégiale et le travail d’équipe».

Plusieurs associations et clubs d’astronomie amateurs issus des wilayas du pays, des astronomes, des professeurs et des éducateurs de jeunes y prennent part. Outre une exposition ouverte au public, avec des ateliers de travaux pratiques et manuels pour les enfants, le programme prévoit des projections de films documentaires et des conférences thématiques sur les planètes et exoplanètes (Djounai Baba Aïssa, chercheur au Craag), les explosions d’étoiles aux confins de l’univers et les sursauts gamma (Yacine Rahmani, Craag).

Un stage de formation pour les animateurs d’astronomie de la wilaya de Tizi Ouzou et une opération pilote d’animation de proximité au niveau de deux communes seront également organisés. «Un matériel d’astronomie a été acquis par la direction de la culture afin de créer des ateliers d’astronomie au niveau des établissements culturels, notamment la maison de la culture Mouloud Mammeri et la bibliothèque principale de lecture publique, a indiqué, par ailleurs, Nabila Goumeziène.

About the Author

-

%d blogueurs aiment cette page :