Published On: jeu, Fév 15th, 2018

ES Sétif : Le syndrome des blessures

Share This
Tags
Avant la fin de la demi-heure de la première mi-temps du match aller  (si on peut l’appeler ainsi) ESS-Real Bangui, du premier tour de la Ligue des champions d’Afrique, Rachid Nadji est violemment bousculé par un défenseur.
L’attaquant sétifien est obligé de céder sa place. Il sera par la suite évacué vers le CHU de Sétif, où l’on diagnostiquera une méchante blessure qui va, une fois de plus, l’éloigner des terrains. Contraint déjà, l’exercice dernier, à un congé maladie de plus de 5 mois, l’ex-Usmiste doit une nouvelle fois observer un «temps mort». Au grand dam de Benchikha qui ne sait plus où donner de la tête avec la cascade de forfaits qui hante ses nuits. Ainsi, le champion sortant ne sera pas très outillé cet après-midi. La réception du CRB en match avancé de la 20e journée s’annonce compliquée.

Les Ententistes vont devoir fouler la verdoyante pelouse du chaudron avec un effectif décimé. Les pensionnaires de l’infirmerie qui ne désemplit pas, Ibouziden, Aiboud, Bakir, Banouh et Rachid Nadji, sont out. Devant prendre son mal en patience, le gardien Zeghba, qui n’a toujours pas purgé ses 4 matches de suspension, manquera lui aussi cette confrontation. Les malheurs de l’ex-portier de l’USMH font l’affaire de Khairi qui va être titularisé pour la 5e fois consécutive. L’indisponibilité de deux attaquants (Banouh et Nadji) et deux éléments du milieu de terrain, en l’occurrence Aiboud et Bakir, pose problème à Benchikha, ne pouvant manœuvrer à sa guise. En faisant confiance au jeune Boussif, principale satisfaction du dernier ESS-Real Bangui, le coach ententiste qui a réussi son coup de poker est contraint une nouvelle fois de puiser dans l’effectif de l’équipe «espoirs».

Et ce, rien que pour compléter la  liste de 18 joueurs devant figurer sur la feuille de match. Broyant du noir en compétition nationale, puisqu’il n’a gagné aucun match depuis l’entame de la phase retour, le onze phare de Aïn Fouara est cloué au pilori. Avec 26 points gagnés au cours de 19 rounds disputés, la cagnotte est à la fois maigre et catastrophique pour un gros budget. La crise des résultats à domicile risque de bloquer davantage les camarades de Djahnit qui fouleront le périmètre avec une grosse boule au ventre. L’enjeu va probablement tétaniser les hommes de Benchikha qui auront en face d’eux un CRB lui aussi mal en point.

 

About the Author

-

%d blogueurs aiment cette page :