Published On: jeu, Fév 15th, 2018

El Hachimia : Hammam K’sana menacé de fermeture

Share This
Tags
La station thermale de Hammam K’sana, sise à l’est de la commune d’El Hachimia, à 20 km au sud de la wilaya de Bouira, est menacée de fermeture.
Pourtant, d’énormes sommes ont été investies par un opérateur privé dans ce complexe qui demeure une destination privilégiée pour les personnes en quête de cure thermale. «Les autorités ne semblent pas inquiétées des problèmes auxquels est confronté le complexe. Nous avons dépensé 25 milliards de centimes  dans la première unité composée d’un hammam et d’une structure hôtelière.

Des baraques du commerce informel ont été érigées sur les bords de l’assiette foncière du complexe et ferment même l’accès à l’intérieur. Tout cela au vu et au su des autorités et pouvoirs publics qui n’ont pas agi pour mettre de l’ordre», dira Aïssa Adjoudj, gérant du complexe Hammam K’sana. Dans sa globalité, la station devrait comporter trois unités.

Malheureusement, à cause des entraves bureaucratiques, seule une unité a été construite avec une capacité d’accueil allant jusqu’à 1500 personnes par jour, a-t-il déploré. «Un particulier avait même réclamé la propriété de l’assiette foncière du complexe. Finalement, en juin 2016, la Cour suprême avait tranché en faveur de l’APC d’El Hachimia.

Mais la décision de justice demeure inappliquée à ce jour. Ce qui a entraîné le gel des travaux de construction des deux autres unités prévues dans le projet», déplore notre interlocuteur. L’inexistence d’une ligne de transport vers la station thermale constitue aussi une entrave au développement de l’activité touristique dans la région. «Le directeur du transport de la wilaya avait refusé d’octroyer une ligne au motif que le plan de transport datant de plusieurs années ne la prévoyait pas», regrette M. Adjoudj.         

About the Author

-

%d blogueurs aiment cette page :